Mon réveillon de Noël parfait

Magicultrice - Semer la magie, vivre sa vie.

Mon réveillon de Noël parfait

Le réveillon de Noël ne devrait pas être un poids, une charge énorme à porter, encore et encore, sur les épaules : 

Supporter les remarques adultistes de la famille, s’écheveler à choisir des cadeaux pour tout le monde sans y passer un smic, vivre du temps de qualité avec ses enfants pendant que les autres adultes se moquent en disant « qu’on loupe tout », se faire critiquer son végétarisme qui casse l’ambiance, faire une jolie déco, s’assurer que les enfants ont les présents qu’ils souhaitent plutôt que le truc en plastique pris précipitamment à gifi la veille, acheter une jolie nappe, s’assurer qu’il n’y a pas de bazar qui traîne… sourire, ne pas montrer ses cernes, parler de ses ambitions, son travail, ses projets… 

Pour qui fête-t-on le réveillon de Noël ? 

Qu’est-ce que le réveillon Noël ? 

Si chez toi aussi c’est synonyme de célébration familiale, l’image d’épinal d’un beau repas partagé dans l’amour, la joie et la complicité, pour moi, dans cette image, les enfants sont compris, et j’en fais partie. 

Exit les repas à rallonge où on leur demande de faire du silence en les laissant devant la télé, 

Exit les exigences des adultes qui ne s’intéressent qu’à leurs conversations d’actualité et de gossip

Moi, ce que j’aime dans cette soirée de Noël, c’est laisser Paï (mon enfant intérieur) aller courir après Lune, Soleil et Étoile (mes enfants). Me cacher sous la table, jouer au Pictionnary, faire une partie de Mario Kart, chanter « on vous souhaite un joyeux Noël » avec l’accent de Donald, rire à m’époumoner, avec mes frère et soeurs ou mes petits, et crier d’excitation en courant dans la maison. 

Le réveillon de Noël, ce n’est pas une réunion, 

Je ne dois rien à personne, 

J’suis pas l’actualité, j’aime pas la politique, j’ai pas de vie sociale inspirante, je ne voyage pas. 

La seule chose qui m’intéresse, c’est créer des souvenirs avec ces quatre-là. Ou me rappeler les douceurs de mon enfance en ayant de nouveau 6 ans avec ma fratrie.

Les meilleurs Noël ne sont pas forcément être en ermite dans son salon sans voir personne, mais plutôt, choisir en conscience ce qui nous apporte de la joie.
Se rassembler ? Oui, mais en considérant les enfants (rappeler que c’est important qu’ils fassent partie du moment)
Être en famille ? Oui, mais sans que ça ne soit qu’épuisement (apprendre à connaître ses limites pour ne pas s’imposer des vacances énergivores)
Se prouver qu’on s’aime ? Oui, mais ce n’est pas parce qu’on ne vient pas à Noël dans la famille que c’est une preuve de désamour (je dirai plutôt que c’est une preuve d’amour pour soi-même)
Créer des souvenirs ? Oui, mais de manière saine, où tout le monde s’y retrouve
Faire plaisir aux anciens ? Oui, mais pas au détriment de sa propre santé
Gâcher son réveillon pour être toujours considéré dans la famille ? Hum. Non merci.

Cette année, Noël, c’est juste nous cinq, 

Et ce sont nos Noëls préférés.

Pas d’attente, pas de faux-semblants, pas besoin de faire bonne figure. 

Juste être soi. Être humain aux milles voix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *